Ciné Système, le cinéma en pratiques

Accueil > Formation > Les avis des stagiaires

Les avis des stagiaires

Des témoignages de stagiaires accueillis par Ciné Système. Prochaine session de la formation la caméra dans la mise en scène du 11 au 29 juillet 2017 ; prochaine session de la formation sur les bases artistiques et techniques du langage filmé du 8 au 13 mai 2017.


« Cette formation m’a enrichi d’une perspective nouvelle sur le métier de réalisateur. J’ai quitté l’image fantasmée du réal en tant qu’homme (ou femme) orchestre omniscient et génial, pour une vision claire de la répartition des tâches dans l’équipe technique, des procédés d’écriture filmique, de l’écosystème de l’image cinématographique. On entre dans le tangible. Ce qui est précieux et rassurant. Par ailleurs, il émane des intervenants une passion réelle et communicative pour cet art. Et dès lors que cette passion vous anime également, c’est carrément jouissif. Profond merci à Hélène et Philippe, et aussi aux excellents intervenants ponctuels qui ont enrichi les concepts magistraux par leur perspective sur notre sujet, puisque ancrée dans la réalité propre à leurs domaines et expériences. »
Kevin Faroux, graphiste, participant à la formation "La caméra dans la mise en scène" en février 2017

« Cette formation permet une très bonne immersion dans la grammaire filmée et le traitement narratif par l’image à toutes les étapes, du découpage des séquences au montage, avec des exercices pratiques, des rencontres avec la grande majorité des postes de la production d’un film - directeur de production, chef-opérateur, scripte, 1er assistant caméra, machiniste, monteur... On passe tout le temps du théorique au concret, ce qui est le meilleur moyen de comprendre et d’avancer. Les formateurs sont à l’écoute et transmettent leur passion avec simplicité. A la fin du stage, on est armés, on a envie de tourner tout de suite après. »
Eric Rouquette, dramaturge et metteur en scène, stagiaire en février 2017.

« Une formation faite par des professionnels de haut niveau, passionnés et passionnants. Le stagiaire ne cesse de découvrir, réfléchir, expérimenter... (...) Les formateurs (...) ont comblé mes attentes. Ils sont engagés, passionnés, disponibles, répondant sans se lasser à toutes nos questions. J’ai senti chez chacun d’eux une vraie volonté de transmettre. Un must ! »
Guillaume Michelet, comédien, metteur-en-scène, marionnettiste, stagiaire en février 2017

« Une formation technique qui m’a permis de comprendre que la réalisation ne se faisait pas au combo mais sur le plateau, et qu’il était crucial de maîtriser l’espace de travail tant pour la mise en scène que pour le filmage. »
Duong Dang-Thaï, scénariste, stagiaire en février 2017

« Cette formation m’a appris beaucoup en théorie et en pratique. Elle a renforcé mon désir de réaliser les films que j’écris. J’ai pu découvrir tous les métiers impliqués dans un tournage et comprendre la responsabilité que le réalisateur a face à toute l’’équipe. Merci pour le partage de votre expérience, c’est un bien très précieux ! »
Theresia Rippel, scénariste, stagiaire en février 2017

Marisa Ingold, comédienne et scénariste, participante à la formation "Les Bases techniques et artistiques du langage filmé" en décembre 2016 : « Ce stage auprès de Philippe et d’Hélène m’a permis de découvrir l’étendue extraordinaire du langage filmé, ainsi que les outils pour le mettre en œuvre. On y apprend pas à pas, sous la forme d’un enseignement dense et exigeant, les bases indispensables de la mise en scène cinématographique. Les interactions entre intervenants et stagiaires, nombreuses et constructives, ainsi que les cas pratiques (analyse de films et confrontation réelle avec le matériel de prise de vue) viennent enrichir l’enseignement théorique. Pendant ces 6 jours, comme pendant la fabrication d’un film, le compromis n’a pas sa place. Philippe et Hélène nous transmettent leur passion avec un subtil mélange d’exigence et de bienveillance. A la fin, on se sent plus prompt à "faire du cinéma", et qui sait par la suite, à faire même le sien. »

« Très bon apprentissage des bases du langage filmé par des formateurs passionnés et à l’écoute. Le découpage technique ne me fait (presque) plus peur ! »
Karine A., scénariste, stagiaire en décembre 2016

« Je suis arrivée avec pratiquement aucun bagage dans ce stage et je suis repartie avec des malles entières de connaissances. J’ai été frappée par la qualité de cette formation : un nombre réduit de stagiaires, des intervenants expérimentés et humains, des visites épatantes chez des grands prestataires, une densité d’informations, un suivi et une écoute personnelle tout le long de la formation. Hélène et Philippe ont toujours veillé à ne pas me laisser au bord de la route sans couper la dynamique d’un groupe plus aguerri que moi et ont su transmettre la passion de ce métier. Vraiment une formation de qualité que je recommande et qui m’a fait avancer. »
Estelle Le Joncour, scénariste, stagiaire de la formation du réalisateur : la caméra dans la mise en scène, en octobre-novembre 2016

« Après un parcours de journaliste-réalisatrice, ma conviction de vouloir " faire du cinéma" a été renforcée par ce stage.On dit : "monter un film", comme gravir une montagne ! Avant le Mont-Blanc, mieux vaut savoir marcher avec des crampons, s’encorder avec son compagnon, choisir son équipe, connaître les fenêtres météo...Ciné système vous aidera à trouver votre voie par un partage d’expériences riches et formatrices. »
Caroline A., documentariste, stagiaire en octobre-novembre 2016

Hélène S., scénariste, participante à la formation Les bases techniques et artistiques du langage filmé : « Formation indispensable pour toute personne ayant un projet de réalisation. Les formateurs sont très à l’écoute... Je recommande ! »

Lola H., graphiste, sur la formation courte (36 heures, 6 jours) : « Cette semaine a été très enrichissante et a confirmé mes envies de cinéma ! »

« Une formation intense et complète qui m’a permis d’intégrer de solides bases, de répondre à plusieurs de mes questionnements, et d’envisager désormais mon projet avec plus de confiance et d’efficacité. »
Jean-Baptiste D., écrivain, en financement de son 1er long métrage, stagiaire en juillet 2016

« Des exemples concrets et des exercices pratiques, afin de mesurer l’importance du découpage et d’une préparation précise pour tous les réalisateurs soucieux de ne pas voir leurs films leur échapper dans les différentes étapes de fabrication. Je mesure mieux la traduction des choix du réalisateur et la manière d’exposer clairement ses intentions à l’équipe. Utile et enthousiasmant. Merci ! »
Fanny Chesnel, scénariste, en financement de son 1er long métrage, stagiaire en juillet 2016

« Cette formation offre un vrai cadre d’apprentissage, grâce à l’implication des intervenants et du nombre réduit de participants. On nous offre la possibilité d’assimiler énormément de connaissances et de rencontrer des personnes ancrées dans le métier qui partagent leur expérience avec beaucoup de générosité et de bienveillance. Ça fait beaucoup de bien de n’avoir rien à prouver, et d’être seulement là pour APPRENDRE et s’imprégner. Prendre la mesure de ce champ d’action et de personnes qu’est le cinéma ! Trop court, mais on en sort en se disant : "Au boulot !" »
Blandine L., comédienne et danseuse, stagiaire en juillet 2016

« Comment ne pas être satisfait de la formation ? Philippe et Hélène ont partagé avec nous une énorme partie de leurs savoirs et de leurs expériences. Les cours théoriques et pratiques sont complétés par des intervenants de grande renommée et plusieurs visites chez les plus grands loueurs du cinéma français. Techniques, mise en scène, corps de métier, tout est abordé et expliqué dans la formation. Novice, amateur, professionnel, tout le monde a sa place et quelque chose à apprendre. Ce fut un véritable plaisir et une belle aventure humaine. Les journées sont passées à une vitesse folle, le tout dans la joie et la bonne humeur. On en sort grandi, plein d’idées, de confiance et de joie. Merci Philippe, merci Hélène. Je suis pleinement satisfait. »
Vincent J., étudiant, stagiaire en juillet 2016

« Je suis scénariste et j’ai envie depuis très longtemps de passer derrière la caméra. Mais je restais trop impressionnée par l’aspect technique pour me lancer dans l’aventure. Je cherchais depuis longtemps une formation à la fois pratique et théorique sur la réalisation, la grammaire filmée, le découpage, les spécificités techniques de la caméra… et je dois dire que je n’ai absolument pas perdu mon temps. Je suis sortie de ces deux semaines de formation à Ciné Système, enchantée et comblée. Les formateurs sont tous très impliqués et généreux, les cours sont denses et les visites chez les loueurs très intéressantes. J’ai énormément appris, notamment avec l’exercice pratique de tournage et de montage en fin de stage qui permet vraiment de se jeter à l’eau, de comprendre organiquement les contraintes d’un tournage, de prendre le temps de se poser les bonnes questions. J’en ressors boostée avec un vrai désir de mettre à profit tous ces apprentissages. Merci à eux ! »
Isabelle Destrez, scénariste membre de la Guilde des Scénaristes, stagiaire en février-mars 2016.

« Formation incroyablement complète, qui ouvre les yeux sur l’infini des possibles qu’offre la réalisation lorsqu’elle est maîtrisée. Je me sens bien mieux armée, à la fois techniquement et artistiquement pour réaliser aussi bien un court-métrage qu’un documentaire. Aucune information superflue, que le strict nécessaire pour comprendre le métier et le rôle du réalisateur sans être perdu. Cette formation permet également de savoir si l’on est vraiment fait pour ce métier ou pas. Pour ma part, c’est une révélation ! »

Nathalie Laville, journaliste et documentariste, stagiaire en février-mars 2016.

« Je n’ai pas fait d’école de cinéma - et je n’ai pas cru possible le survol du métier en si peu de temps ! Frôler la surface des choses tout en étant profond, eh bien, c’est possible, cette formation de Ciné Système le prouve. Elle donne envie de revoir les films que vous aimez, mais cette fois d’un œil analytique : pour savoir comment c’est fait. Qui plus est, elle donne envie de faire, et de faire mieux qu’avant, maintenant que vous n’avez plus d’excuses ! Merci, Philippe et Hélène, c’était trois semaines pour prendre (ou reprendre) goût au métier. Vraiment ravie par cette formation. »

Anke Zeugner, documentariste, stagiaire en février-mars 2016.

« Ce stage a remis les bases en place, et m’a fait voir mes failles et celles que je dois combler si je dois aller au bout de mes projets. Cela fait du bien de se rappeler des fondamentaux. »

Jeanne R., scénariste, stagiaire en février-mars 2016.

« Que vous souhaitiez réviser vos bases ou les approfondir, n’hésitez pas : Ciné Système est la réponse à votre attente. De vrais pros très expérimentés et toujours en exercice, techniciens attentifs, pédagogues et heureux de partager, se mettent à votre service pour vous aider à mieux comprendre et parler le langage de la réalisation. Un seul but : vous permettre de prendre vraiment le contrôle de VOTRE film. En formule courte ou longue (3 semaines full-time), Ciné Système offre un enseignement à la fois théorique et pratique absolument remarquable, vous emmène chez les loueurs au contact du matériel de tournage, et vous met littéralement les mains dans le cambouis. Après ça, plus d’hésitation à dire : "moteur". Chapeau bas, les amis, et un grand merci pour tout ce que vous m’avez appris. »

Philippe LYON, scénariste, stagiaire en juillet 2015.

« Pour commencer, les intervenants étaient formidables, très compétents et pédagogiques. J’ai beaucoup apprécié d’apprendre autant de chose de leur part et surtout j’ai beaucoup apprécié leur passion à chacun. Ils étaient tellement dans leur truc que c’était génial de les écouter parler. Les cours en salle, que ce soit par Hélène ou par Philippe, étaient très explicatifs. Tellement ! J’ai la tête grosse comme une pastèque mais je suis ravie ! Parce que ce n’était pas trop, c’était juste parfait. La grammaire filmé et les focales c’est passionnant et exactement ce que je suis venue chercher chez vous. Vous m’avez même donné plus que ce que j’attendais. Je ne pouvais pas être plus contente. Je suis même un peu triste que ce soit fini, j’étais contente d’en apprendre autant sur le métier que je veux faire.
En tout cas, merci beaucoup à vous deux pour ce stage, j’ai vraiment beaucoup aimé, beaucoup appris et beaucoup ri.
À bientôt, et merci encore ! »

Pauline Avezou, comédienne et réalisatrice, stagiaire en juillet 2015.

« Merci à toute l’équipe d’intervenants pour la qualité de cette formation de mise-en-scène avec la caméra. Le mélange théorie et pratique et la pertinence des intervenants en exercice dans les métiers du cinéma, nous plongent dans une réalité qui nous permet d’apprendre le langage pratique et technique d’un projet de réalisation dans son ensemble. Les visites chez les loueurs professionnels et leurs interventions sont nécessaires pour connaitre le matériel. Le fait d’être en petit groupe de stagiaires contribue largement à cette formation, notamment lors des 2 journées de tournage sur nos propres exercices. Je recommanderai cette formation a tous les réalisateurs qui s’engageraient dans un projet sans maitriser cette partie. Merci à tous. »

Yvan Nokovniev, réalisateur et comédien, stagiaire en juillet 2015

« Je cherchais une formation sur le découpage à la fois pour envisager autrement l’écriture (je suis scénariste d’animation), et pour avancer sur mes propres projets de courts-métrages en fiction "live". Je me suis inscrite à la formation de Ciné Système pour son aspect très concret et technique... parce que je n’y connaissais pas grand chose ! Et j’ai été comblée ! On aborde à la fois les spécificités techniques de la caméra, des objectifs et des notions de cadre et de lumière... et en plus de tout ça, les visites chez les loueurs permettent de démystifier le matériel (même si ça reste très impressionnant !).

La formation est très bien pensée pour avoir un panorama complet et très dense de tous les choix que l’on doit faire et de toutes les questions qu’on doit se poser avant un tournage. Puis elle se conclut effectivement par un exercice pratique de tournage et de montage, et c’est fou tout ce qu’on peut apprendre en se frottant aux contraintes de l’exercice et en voyant le résultat de ce qu’on a tourné !

Hélène, Philippe et tous les intervenants nous ont tous communiqué avec beaucoup de passion leur expérience. J’ai appris une foule de choses, en théorie et en pratique, et j’ai terminé la formation avec la sensation d’avoir une nouvelle boîte à outils et très hâte de continuer à m’en servir ! »
Léonie De Rudder, scénariste, membre de la Guilde des Scénaristes, stagiaire en février 2015

« Si vous voulez vraiment faire connaissance avec l’art de parler avec une caméra, alors venez chez Ciné Système. vous trouverez des formateurs efficaces, honnêtes, et expérimentés. En un temps records vous pourrez apprivoiser le vocabulaire technique, vous apprendrez à placer votre caméra,et à concevoir un montage. C’est énorme. Un conseil : venez avec de l’humilité, beaucoup d’énergie, et une vraie concentration. Ouvrez grands vos yeux et vos oreilles, car là vous êtes dans le vrai cinéma ! Vous en sortirez grandis et heureux ! Et encouragés. »
Béatrice Corbin, danseuse et artiste circassienne, scénariste, stagiaire en février 2015

« Au cours de cette formation j’ai rencontré de belles personnalités et je pense qu’elle est nécessaire à toute personne qui imagine un jour réaliser, mais aux autres aussi. En effet, en tant qu’auteur, ma démarche était de comprendre comment on fait aujourd’hui des images. Comment ce que j’écris finit en images. Avec pour objectif de réaliser pour mieux écrire. Avant je croyais qu’écrire avec la caméra était une vue de l’esprit, mais pendant la formation j’ai pu prendre conscience de ce qu’était vraiment réaliser. Faire du cinéma demande une technique et un degré d’exigence que je n’ai trouvés qu’à Ciné Système. Mais cette formation m’a rappelé une chose galvaudée mais vraie : avant la technique, il y a l’humain. Le cinéma, ça ne se fait pas tout seul. »
Denis Lima, scénariste, membre de la Guilde des Scénaristes, stagiaire en février 2015

« Je suis arrivée au stage après une formation et une expérience en écriture de scénario et la réalisation d’un court-métrage en autoproduction. C’est peu dire que j’avais des connaissances disparates, des lacunes...et une envie immense de comprendre le pourquoi du comment des images au cinéma. Comme beaucoup, j’ai peu de temps à consacrer à de nouveaux apprentissages qui me semblent cependant nécessaires pour des projets qui me tiennent à cœur....La formation "Caméra dans la mise en scène" de Ciné Système m’a permis d’avancer de façon substantielle dans ce cheminement. En seulement trois semaines, on m’a appris à comprendre ce que je vois à l’écran et comment le réaliser (!), avec tous les autres artistes et techniciens d’un film...et ça change tout ! Et ce n’était pas gagné vu d’où je partais au niveau technique. J’ai enfin compris des notions qui me semblaient relever du doctorat en astrophysique (focales, profondeur de champ, capteurs, découpage, raccords, axes, etc) . Maintenant....y’ a plus qu’à ! Mais avec cette formation dense et riche, parfois un peu fatigante mais c’est le défaut des qualités, cela me semble de l’ordre du possible. »
Claire Pradalié, scénariste, membre du conseil d’administration de la Maison du Film Court, stagiaire en février 2015

« Un grand merci à toute l’équipe de Ciné Système pour ce tour de force : approfondir un tel référentiel à la réalisation cinématographique autour des techniques de la caméra et de la mise en scène et cela en trois semaines ! Difficilement envisageable sur le papier et pourtant une véritable réussite et une très grande satisfaction à l’issue de la formation.

Alors oui beaucoup de technique sur table et sur cour, elle est indispensable. Elle reste accessible avec un parler vrai, direct, de la passion, de l’intensité, de la disponibilité mais aussi du partage d’expérience, de la pratique, des témoignages concrets, des intervenants et des visites de prestataires de référence sur l’ensemble des postes.
On ne se perd pas en conjecture (pas le temps pour cela), on ne se berce pas/plus d’illusion (il faut se donner les moyens et aller les chercher – le film qui ne coûte rien n’existe pas).

Un film qu’il soit court ou long doit déjà répondre à ces exigences techniques couvertes par la formation, de l’écriture à la réalisation en passant par le matériel, l’équipe et la post-prod, ce qui permettra sa diffusion en salle (et pas uniquement sur un écran d’ordinateur). Reste au-dessus une aventure humaine qu’il sera bon aussi de mener à bien, tout cela est de notre responsabilité, nous en connaissons maintenant certaines règles.

Alors voilà après trois semaines, l’envie est plus forte et la motivation plus grande avec les bagages requis pour construire sa propre expérience, sa propre histoire et mener à bien les projets souhaités.
Pour ma part, je souhaitais acquérir une connaissance transverse des différentes facettes de la réalisation cinématographique pour mener une nouvelle aventure entrepreneuriale, la « production », je suis comblé. A moi de jouer :-)

Je remercie tout particulièrement Philippe et Hélène pour leur patience, leur professionnalisme et pour avoir créé cette formation pour LE CINÉMA… »
Philippe Pérennez, ingénieur et entrepreneur dans les technologies de l’information numériques, stagiaire en février 2015

« Ce petit mot pour vous remercier chaleureusement de votre patience, votre générosité, et de l’intelligence avec laquelle vous avez pensé cette formation qui est un petit bijou !

Assistante à la réalisation depuis cinq ans dans le cinéma, je suis sortie transformée par cette expérience, riche d’un nouveau savoir et d’un nouveau regard qui font que je ne travaillerai plus jamais de la même façon !

Je ne pensais pas qu’il existait des formations aussi complètes et exigeantes (en si peu de temps !) qui puissent permettre à tout réalisateur en herbe, d’apprendre à maîtriser ou à décoder toutes les données techniques avec lesquelles il devra jongler pour réaliser « LE » film qu’il a en tête.

Je suis la première assistante mise en scène à avoir suivi cette formation et je la recommande à tous mes confrères assistants, aux apprentis réalisateurs, mais aussi aux producteurs et aux directeurs de production car ces connaissances sont un vrai plus pour savoir aussi où il est bon d’investir de l’argent dans la longue chaîne de production d’un film et où d’autres solutions plus économiques peuvent être adoptées sans rogner sur la qualité du projet. »
Cécile Atton, assistante mise en scène, stagiaire en juillet 2014.

« A la fin de ma première année de master de cinéma, je me suis rendue compte qu’il me restait bon nombre de lacunes avant de pouvoir me lancer dans la réalisation de mon film de fin d’études. Par manque de pratique, l’outil caméra me faisait presque peur (ce qui est, avouons-le, un peu problématique quand on veut devenir réalisatrice) ; la formation de Ciné Système m’a appris à l’apprivoiser. Treize jours intenses avec un duo de choc, Philippe et Hélène, qui nous plongent petit à petit l’œil dans le viseur, et plus loin encore. Conclusion : non, la caméra ne mord pas. Mais j’ai pris conscience à quel point il était primordial pour tout réalisateur de savoir un minimum parler son langage.

Ce stage était exactement ce dont j’avais besoin pour pouvoir avancer dans l’apprentissage du métier, et m’a sans aucun doute fait progresser plus vite qu’une année entière à la fac. Il m’a ouvert des portes dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Une formation extrêmement complète, que je recommande chaudement, entre cours techniques d’une précision sans faille, rencontres éclairantes avec des professionnels et exercices pratiques formateurs, le tout mené avec exigence, passion et humour : un excellent mélange pour de très jolis souvenirs. On sort de ces deux semaines avec en tête (bien pleine, la tête, accrochez-vous !) les bases indispensables pour pouvoir élaborer un découpage technique cohérent vis-à-vis de ses intentions artistiques, mais aussi pouvoir communiquer avec son équipe, travailler efficacement, gérer son rapport à la caméra... Pour ma part, plus qu’une seule envie après ça : sortir les mains de mes poches, et aller tourner ! »
Alice Barsby, étudiante en master cinéma, stagiaire en juillet 2014.

« Monteuse depuis 10 ans, vidéaste depuis 2 ans, devant réaliser une websérie de 30 épisodes sur l’art contemporain, je souhaitais acquérir des connaissances sur la narration en image. J’ai rencontré Ciné système et un monde s’est ouvert à moi !
Cette formation est d’un niveau et d’un professionnalisme exceptionnels en France. En deux semaines on acquiert un savoir équivalent à une année d’étude grâce à un programme intensif très bien élaboré et une pédagogie basée sur une grande expérience professionnelle du cinéma et une passion sincère.
On apprend à la fois toutes les bases techniques fondamentales de la photographie en mouvement mais aussi les toutes dernières configurations du cinéma numérique, afin de savoir construire l’esthétique et le sens des images de façon cohérente par rapport à son projet, en accord et en dialogue avec son équipe.
Dans cette période transitoire où les outils numériques évoluent très vite, Ciné système offre les fondamentaux et toutes les données permettant de s’orienter et de chercher les bonnes solutions auprès des spécialistes.
C’est aussi la possibilité d’entrer en contact et de dialoguer avec des professionnels de haut niveau.
On en ressort tout transformé et au parfum.
Toute personne travaillant dans le cinéma ou la vidéo devrait faire cette Mise à Jour décoiffante. »
Estelle Lacombe-Vitali a suivi la formation en juillet 2014.

« En intégrant cette formation, je voulais acquérir les fondamentaux des techniques de réalisation avant de m’attaquer à la réalisation professionnelle de mon premier court-métrage.
Cette formation est allée au-delà de mes attentes, en deux semaines : j’ai fait un bond considérable en termes de connaissances théoriques et empiriques. On y aborde même des notions techniques réservées aux directeurs de la photographie. Le duo charismatique d’Hélène et de Philippe m’a appris, comme ils le disent : « à maîtriser le solfège cinématographique, pour jouer n’importe quelles mélodies en s’affranchissant des instruments ». Pour faire simple, on apprend la langue que tout réalisateur digne de ce nom doit parler, pour donner vie à son film, se faire comprendre et respecter par les techniciens de son plateau. Cette formation est intensive et nécessite une implication sérieuse. Chez Ciné Système, “on enlève ses mains des poches” et on retrousse ses manches, mais à la fin on en ressort grandi. Le retour sur investissement de cette formation est garanti. »
Mansa S. Mané, stagiaire en avril 2014

JPEG - 2 Mo

« La formation La caméra comme outil d’expression du réalisateur m’a permis d’acquérir très rapidement et dans des conditions idéales (nombre restreint de participants) les connaissances techniques indispensables qu’un réalisateur doit maîtriser, afin que la caméra soit pour lui un outil et non un obstacle technique à l’obtention de la vision qu’il a en tête ; afin également que le réalisateur puisse communiquer efficacement avec son équipe pour ne pas se retrouver dépassé par les évènements lors du tournage.
La partie théorique est complétée par des visites exclusives chez des professionnels (loueurs de matériel, labo de post-production) qui nous expliquent concrètement leur métier.
Pouvoir ainsi appréhender globalement l’ensemble des missions qui incombent au réalisateur du début à la fin d’un film (du découpage technique à la post-production) permet d’être rassuré au moment de se lancer à son tour : en connaissant les étapes à respecter, le vocabulaire et les notions fondamentaux ainsi que nombre d’erreurs à ne pas commettre, à l’issue de cette formation on part confiant pour réaliser de grands projets qui, sans ces bases solides, paraîtraient insurmontables ! »
Charles W. Sinclair, réalisateur, stagiaire en février 2014

« Je viens de passer un peu plus de deux semaines merveilleuses : vous avez réussi cet exploit de façonner une formation qui allie le côté pro des anglo-saxons et la convivialité des latins. Soyez en infiniment remerciés. (...) l’essentiel est là et bien là.
J’espère que nos chemins se croiseront à nouveau. »
Oscar Lalo, comédien et réalisateur, stagiaire en février 2014

JPEG« La formation "La caméra dans la mise en scène" chez Ciné Système est exactement ce que j’attendais !

Un tour d’horizon des métiers du cinéma, une partie technique approfondie et indispensable à tous futurs réalisateurs. Des rencontres avec des professionnels, des visites chez les plus grands prestataires bref 12 jours de rêve et de travail clôturé par un exercice pratique.
Un groupe réduit qui permet à Philippe Coroyer et Hélène de Roux de répondre à chacun individuellement. Le tout dans la bonne humeur, bienveillance et l’envie de faire partager leurs savoir.
Je vous conseille vivement cette formation. »
Marine de Munck, metteur en scène de théâtre et comédienne, stagiaire en octobre 2013.

JPEG - 53.1 ko

« Le stage "la caméra dans la mise en scène" est exactement le stage que je cherchais. Metteur en scène de théâtre, l’envie de passer derrière la caméra me taraude depuis un moment. Ciné Système est le seul organisme à proposer une formation adaptée aux profils comme le mien. Apprivoiser la technique au service de la mise en scène : pouvoir parler le même langage que l’équipe plateau, principalement le chef opérateur, pouvoir exprimer ses envies artistiques en connaissance des possibilités techniques. L’équipe Ciné Système est très pédagogue, pointue et à l’écoute. Un bagage solide pour une réalisatrice en devenir ! Merci ! » Virginie Hallot, metteur en scène de théâtre et comédienne, stagiaire en octobre 2013.

JPEG« Cinéaste amateur autodidacte depuis quelques années, j’avais besoin de comprendre de quelle façon je pouvais tirer vers le haut la qualité de mes réalisations. C’est en faisant la rencontre d’Hélène de Roux au Micro Salon de l’AFC que j’ai appris l’existence de cette formation. Dispensée par Philippe Coroyer, fort de ses nombreuses années d’expérience de chef opérateur passé à la réalisation, un véritable spécialiste de la lumière et de l’image filmée : c’était ce que je recherchais.

Assisté d’Hélène, Philippe nous y apprend avant tout le cœur du métier de réalisateur. Il nous dévoile aussi comment communiquer efficacement sa vision à son équipe et plus particulièrement au chef opérateur qui a des attentes très précises pour arriver à l’image souhaitée. J’ai enfin pu comprendre pourquoi les loueurs étaient indispensables dans la réalisation d’un film de qualité, et quelle était leur véritable valeur ajoutée. Et pour ça, on y va, et on prend le temps de parler avec eux.

Cette formation m’a permis de mieux me situer par rapport à la profession, de découvrir où se trouve ma marge de progression, dans un cadre sympathique et pédagogique, le tout en liaison constante avec des professionnels du cinéma. Je la recommande chaudement à tout réalisateur désireux de progresser dans sa pratique, et de développer la maîtrise de son art. »
David Chardonnet, réalisateur, stagiaire en juillet 2013.

JPEG - 268.5 ko

« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la caméra sans jamais oser le demander : en tant que jeune réalisatrice en devenir, issue d’une fac de cinéma m’ayant apporté un bagage uniquement théorique, j’étais anxieuse à l’idée d’avoir des connaissances techniques insuffisantes pour communiquer avec une équipe expérimentée, pour formuler mes idées de mise en scène. Le stage La Caméra dans la mise en scène m’a permis de me débarrasser de mes lacunes, offrant de superbes opportunités de rencontres avec des professionnels et de manipuler du matériel fabuleux ; le tout avec pédagogie, écoute et bonne humeur. A peine le stage fini, j’étais déjà nostalgique de ces moments magiques passé en compagnie de tous les intervenants de Ciné Système. Je recommande vivement cette formation, qui me semble indispensable à quiconque souhaite passer derrière la caméra. » Élise Horeau, étudiante en Master I Cinéma, stagiaire en octobre 2013.

Voir en ligne : Formations proposées par Ciné Système

jeudi 9 mars 2017, par Hélène de Roux

| Nous contacter | Mentions légales | Remerciements | Page Facebook | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0